Bilan 2014 : 22 M€ engagés pour la formation en Bretagne

Sur l'année 2014, l'Adefim Bretagne a financé 22 M€ pour la formation professionnelle et enregistre son plus fort niveau d'activité depuis sa création en 2001 (fusion des deux Adefim bretonnes).

Diapositive3

 

Grâce à une mobilisation et une gestion optimisée des dispositifs de financement de l'OPCAIM et de leurs articulations avec les cofinancements régionaux, nationaux et européens (FPSPP, EDEC, FSE...), l'Adefim Bretagne a engagé un montant très supérieur aux fonds collectés sur le territoire breton.

Principaux chiffres 2014

L'Adefim Bretagne est intervenu auprès de 919 entreprises avec une très forte présence auprès des plus petites d'entre-elles (413 de moins 10 salariés). Cette forte présence sur le terrain place la Bretagne dans les premiers rangs en terme de « taux de pénétration » (rapport entre les entreprises cotisantes et les entreprises bénéficiaires d'un financement).

Diapositive4

bilan adef

« taux de pénétration » = rapport entre le nombre d'entreprises cotisantes et le nombre d'entreprises bénéficiaires d'un financement OPCAIM)- Chiffres OPCAIM – Bilan 2013

 

L'Adefim Bretagne a accompagné en 2014 le financement de la formation de 18.773 salariés au titre du plan de formation pour un montant de 18 millions d'euros.

Au-delà du plan de formation, l'Adefim Bretagne finance également les entreprises dans le cadre des contrats de professionnalisation avec une forte progression depuis 2009. Les 490 contrats enregistrés en 2014 représentent ainsi un engagement de près de 2,9 millions d'euros.

Enfin, l'Adefim Bretagne a financé la formation de près de 1000 demandeurs d'emplois, anciens salariés de la métallurgie en reconversion ou demandeurs d'emploi cherchant à se positionner sur les métiers en tension de la métallurgie. Près d'un million d'euros ont ainsi été consacré au financement des « Préparations Opérationnelles à l'Emploi » (POE collectives et individuelles) au Contrats de Sécurisation Professionnelle (CSP) ou de la portabilité du DIF.

Au global, sur les quatre dernières années, les engagements ont progressé en moyenne de plus de 11% par an avec une augmentation particulièrement sensible du financement des actions du plan de formation des entreprises.

Diapositive2

 

 

2014 : fin d'un cycle et préparation de la réforme

L'année 2015 constituera une rupture dans les systèmes de financement qui se retrouveront profondément réformés avec la mise en œuvre de la loi du 5 mars 2014.

Diminution de l'obligation légale de formation désormais à 1% pour les entreprises de 10 salariés et plus, disparition du DIF, création du Compte Personne de Formation (CPF), nouvelles règles pour la Période de professionnalisation, orientation globale des fonds vers les formations diplômantes, qualifiantes, certifiantes et vers les demandeurs d'emploi, c'est l'ensemble des dispositifs et donc du paysage de la formation professionnelle qui s'en trouvera bouleversé à partir du 1er janvier 2015.

Toutes les entreprises et particulièrement celles de plus de 10 salariés, devront s'adapter à ce nouveau schéma ainsi que les opérateurs, qu'ils soient organismes de formation ou organismes financeurs.

Modifié le jeudi, 05 mars 2015 08:43

ADEFIM Bretagne - Tous droits réservés - Plan du site - S'abonner au flux RSS  - Mentions légales - Administration - Site géré par Joomla! e Breizh